Devenir boulanger

Devenir Boulanger

Il existe plus de 30 000 boulangeries-pâtisseries en France. D’ailleurs, c’est le plus grand nombre d’entreprises dans le commerce de détail alimentaire français. De plus, chaque année, il y aurait plus de 10 milliards de baguettes vendues, soit 320 baguettes vendues par … seconde ! Le métier de boulanger est donc un métier ayant un très bel avenir devant lui.

Pour de nombreuses femmes et de nombreux hommes, la question se pose : « comment devenir boulanger ? »

Pour devenir boulanger, commençons par le commencement :

Qu’est-ce qu’est le métier de boulanger ?

« Boulanger est un métier d’avenir et de passion ».

Le boulanger est avant tout un commerçant artisan. Il fabrique différents produits comme du pain, des viennoiseries, des pâtisseries sucrées comme salées qu’il commercialise, le plus souvent, dans une boulangerie-pâtisserie.

Le métier de boulanger-pâtissier à tendance à évoluer comme beaucoup d’autres. Aujourd’hui, des boulangers vendent également leurs produits avec différents intermédiaires de livraison à domicile (Uber eat, Deliveroo ou d’autres) ou encore par l’intermédiaire de distributeurs automatiques de pain/baguette.

Les missions du boulanger :

« Être boulanger, c’est au-delà d’un métier »

L’artisan boulanger agit dans toutes les étapes de fabrication du pain. Il sélectionne ses matières premières comme la farine, les œufs… (selon son cahier des charges), puis il confectionne sa pâte à pain et la pétrit pour ensuite la laisser reposer et fermenter, enfin il conçoit ses pâtons, (les morceaux de pâtes qui, une fois cuits, constitueront les pièces de pain). Après cette étape, le boulanger laisse de nouveau fermenter ses pâtons. Pour terminer, il fend ses pâtons pour optimiser la cuisson de ses pains et met sa production au four.

En règle générale, le boulanger conçoit également des viennoiseries, des pâtisseries, mais également des sandwichs ou d’autres produits de snacking ou de traiteur.

De nombreux boulangers sont aussi gérants de leur commerce. Dans ce cas, le boulanger est aussi chef d’entreprise et doit gérer sa comptabilité, ses achats et ses stocks, gérer ses salariés ainsi que gérer sa communication et ses ventes. Le boulanger est, dans ce cas, un commerçant.

Les boulangers doivent donc être manuels, créatifs, courageux et commerçants. Le métier de boulanger est un métier plus que complet ! Être boulanger, c’est au-delà d’un métier.

Les études et les formations pour être boulanger :

Il est possible d’être boulanger avec différentes formations et différents diplômes professionnels. La formation en alternance au métier de boulanger est possible voir encouragée.

Voici des exemples de formations :

  • CAP boulanger.
  • MC (mention complémentaire) boulangerie spécialisée.
  • MC pâtisserie boulangère.
  • CQP tourier snacking (pour apprendre à préparer les pâtes).

Niveau bac :

  • Bac pro boulanger pâtissier (pour les deux métiers).
  • BP (brevet professionnel) de boulanger (en 2 ans après le CAP, MC).

Niveau bac + 2 :

  • Brevet de maîtrise (BM) boulanger accessible via le réseau des Chambres de métiers,
  • Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques Production et transformations spécialité Arts et métiers de bouche (Cnam).


Le salaire et les évolutions d’un boulanger :

Un boulanger démarre généralement au Smic, soit 1 554,58 euros brut mensuel (2021). Avec plus de 30 000 boulangeries en France, le métier de boulanger est un secteur d’avenir et très porteur dans lequel il y a beaucoup de recrutements. Un boulanger expérimenté peut créer sa propre entreprise et donc sa propre boulangerie ou encore racheter une boulangerie déjà existante. Certains boulangers décident de prendre leur envol et de s’exporter : les boulangers français ont très bonne réputation.

Vous êtes une école de boulangerie ? Vous souhaitez présenter votre formation sur le site franceboulangerie.fr ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact.